28 février 2012

Surfrider Foundation // Agence : Young & Rubicam

La Note du Planneur : 13/20  

L’avis du Planneur : Un film sage, beaucoup moins fort que les visuels print. L'idée stratégique de l'oubli, illustrée par la mer effaçant, ou pas, les traces humaines est juste. Cependant, le film ne parvient pas à toucher ou sensibiliser vraiment, encore moins à culpabiliser par exemple. On attend en le regardant quelque chose de plus incisif ou "corrosif" pour rester dans le ton environnemental. A l'image donc d'un mot écrit sur le sable, la mer publicitaire le ravalera sans trop de peine...



Prise de risque : 0/5    
Cohérence avec la marque : 4/5  
Direction Artistique : 3/5  
Message : 5/5 
Insight : 4/5  

Résumé (rapide) de la pub : La mer efface des chateaux de sable, des mots écrits sur le sable... mais ne parvient pas à supprimer un bidon en plastique.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires écrits en langage sms ou regorgeant de fautes d'orthographe ne seront malheureusement pas publiés :)