17 avril 2012

Ford // Agence : Ogilvy


La Note du Planneur : 4/20  

L’avis du Planneur : Une publicité à côté de ses pompes. Commençons par les deux visuels (sur trois), éhontément sexistes et qui perpétuent les stéréotypes (conducteur/acheteur masculin, femme à la table à repasser, aux bijoux ou que l'on trompe). Puis constatons que communiquer sur un dispositif d'alerte de franchissement de ligne est un boulevard créatif. Constatons ensuite que le parti pris par la publicité joue sur le franchissement de la ligne (osé!). Mais constatons surtout qu'il traite avec humour un sujet dangereux et mortel (le franchissement d'une ligne blanche), donnant ainsi l'idée, au vu des visuels présentés, que franchir cette ligne n'est jamais vraiment grave. C'est même plutôt "drôle". Bref, la publicité décrédibilise son objet. Pire, elle promeut le fait de dépasser la limite, en prônant implicitement la liberté individuelle. Sexiste, égoïste et sans risque, oui, cette campagne a franchi plus d'une limite !

Prise de risque : 0/5    
Cohérence avec la marque : 1/5  
Direction Artistique : 3/5  
Message : 0/5 
Insight : 1/5  

Résumé (rapide) de la pub : Une accroche ("parce que vous pouvez parfois faire des écarts") en-dessous d'un visuel montrant une liste avec un intrus. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires écrits en langage sms ou regorgeant de fautes d'orthographe ne seront malheureusement pas publiés :)