20 mars 2012

PMU // Agence : Publicis Conseil

L'avis de l'Invité intraitable, Sébastien Emeriau : Nous nous étions habitués à voir les Jockeys utilisés à contre emploi pour promouvoir les nouveau services du PMU, ça fait drôle de les voir de nouveau ambassadeur du Quinté +. Ce retour aux affaires courantes en ferait presque oublier le message principal, alors que si le PMU a choisi le 13 pour débarquer avec 5 millions, il doit bien y avoir un fond de vérité. La piste "superstitieuse" était-elle à ce point trop évidente ? Y avait-il obligation d'utiliser la figure du jockey comme key visual ? On ne saura pas, mais le résultat, est pour ma part, aussi surprenant qu'abscons. 


La Note du Planneur : 11/20

L’avis du Planneur : Une mécanique humoristique toujours efficace (l'inattendu arrivant avec fracas) et un capital sympathie en conséquence. Toutefois, le brief est ici d'annoncer le 13 du mois comme un rendez-vous à ne pas manquer et ne pas oublier. Or dans cette campagne, l'élément annonciateur vient de l'extérieur (le jockey), et non pas des autres protagonistes (métaphoriquement, le regardant). Du coup, ces publicités, nonobstant leur humour, n'incitent pas le regardant à se souvenir lui-même que le 13 il doit jouer. La marque se pose alors comme intrusive, et non pas plébiscitée par le consommateur.
Enfin, les précédentes campagnes du PMU.fr étaient destinées à montrer que le site de paris en ligne n'était pas exclusivement centré sur les chevaux alors que sont ici uniquement présentés des jockeys… cette campagne aurait peut-être pu donner l'occasion de le rappeler en faisant intervenir d'autres figures (football, poker, etc.).
 



Prise de risque : 0/5    
Cohérence avec la marque : 4/5  
Direction Artistique : 3/5  
Message : 5/5 
Insight : 2/5  

Résumé (rapide) de la pub : Deux personnages sont interrompus lorsqu'ils parlent du 13 du mois par un Jockey tombé du ciel.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires écrits en langage sms ou regorgeant de fautes d'orthographe ne seront malheureusement pas publiés :)