27 mars 2012

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité // Agence : Melville

La Note du Planneur : 11/20  



L’avis du Planneur : Des 5 publicités notées de cette "série présidentielles", celle-ci incarne le plus l"interpellation". Destinée à choquer, a-t-elle atteint son objectif ?
Car elle n'a fait parler d'elle que sur une (très) courte période et n'a pas introduit plus que de coutume le débat sur l'euthanasie dans l'espace public. Par ailleurs, d'un point de vue stratégique, la mécanique est assez faible (une célébrité est mise "à la place de"), et l'insight tout autant ("que penser lorsqu'on est dans une situation donnée"). Pire, à stigmatiser ainsi les candidats, le regardant prend fait et cause pour la personnalité et reproche à l'association la violence de ses accusations. Car l'enjeu de ce débat de société dépasse la simple "mise en situation" et interroge des soubassements culturels et politiques bien plus forts. C'est d'ailleurs plutôt sur ce champ publicitaire qu'il aurait fallu creuser un sillon.
En un sens donc, ce qui se voulait un coup publicitaire se transforme en coup dur puisque l'image associée à l'association se ternit en la faisant passer pour une organisation dure, voire simpliste tant le procédé visuel relève de ce système. A titre d'exemple, placer une Marianne en lieu et place des candidats aurait été plus pertinent.
Alors bien sûr on pourra rétorquer que cette publicité est à l'image de la violence que subissent les personnes dont il est question. Sauf que dans ce cas précis, passée l'analyse sémiotique et ses conséquences, l'argument ne tient plus, et seule l'image d'une association acculée à l'utilisation de tels visuels pour interpeler reste en tête.
Dommage car la cause, ses tenants et ses aboutissants, mérite mieux qu'une campagne de ce type. 





Prise de risque : 5/5    
Cohérence avec la marque : 1/5  
Direction Artistique : 2/5  
Message : 5/5 
Insight : 1/5  

Résumé (rapide) de la pub : Des candidat-e-s sont présentés dans un lit d’hôpital.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires écrits en langage sms ou regorgeant de fautes d'orthographe ne seront malheureusement pas publiés :)