7 février 2012

Bordeau Chesnel // Agence : Jean & Montmarin

La Note du Planneur : 6/20  


L’avis du Planneur : On voit le point. On imagine la sensualité voulue. Mais on s'interroge sur le rendu. Certes le ridicule ne tue. Mais rappelons que c'est de rillettes dont il est question. La marque depuis des années avait su nous faire oublier le produit qu'elle vendait en l'auréolant d'une image haut-de-gamme (confirmée par la qualité du produit). Ici, le pastiche prime. Et bas les masques, la marque se révèle telle qu'elle est : un simple pot de rillette de poulet en cocotte. On semble atteindre ici la fin d'un cycle publicitaire, ce type de film marquant l'épuisement d'un fillon. La corde est usée, il faut ou bien en changer, ou bien lui redonner de la vigueur. Parole de goupil.
Ps : sans parler du "nous n'avons pas les mêmes valeurs", qui vient ici comme un cheveu sur la rillette !




Prise de risque : 0/5    
Cohérence avec la marque : 2/5  
Direction Artistique : 2/5  
Message : 3/5 
Insight : 1/5  

Résumé (rapide) de la pub : Une voleuse au masque de renard est poursuivie par de vilaines brutes épaisses.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires écrits en langage sms ou regorgeant de fautes d'orthographe ne seront malheureusement pas publiés :)