1 mai 2012

Fondation Greffe de vie // Agence : Change

La Note du Planneur : 11/20  

L’avis du Planneur : Une campagne opportuniste (sans la connotation péjorative) et qui, contrairement à d'autres, ne stigmatise pas un-e candidat-e mais, sous l'apparence d'une interpellation, actionne le levier de la solidarité. 
On pourrait s'interroger cependant sur une campagne qui, par le rappel à la loi, souligne que l'on peut s'opposer au don d'organe. Or l'objectif de l'association est bien de faire en sorte que le plus grand nombre ne s'y oppose pas. Paradoxalement, la publicité n'incite donc pas à se prononcer en faveur du don d'organe... mais contre. Et surtout elle n'incite pas une personne a priori favorable au don d'organes à le stipuler par écrit ou le dire à ses proches.
Conclusion : une campagne qui par son message paradoxal force à s'interroger... mais brouille peut-être plus les messages qu'elle ne les clarifie.



Prise de risque : 3/5    
Cohérence avec la marque : 3/5  
Direction Artistique : 3/5  
Message : 2/5 
Insight : 3/5  

Résumé (rapide) de la pub : Une phrase : "Si X meurt, sauf son opposition, ses organes pourraient sauver Y. C'est la loi." Où Y et X sont les candidats au second tour de l'élection présidentielle en cours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires écrits en langage sms ou regorgeant de fautes d'orthographe ne seront malheureusement pas publiés :)